ROPS | Et si on s'y Mettet tous ensemble !

Et si on s'y Mettet tous ensemble !

Arnaud Maquille perd le Patrimoine

9 déc 2016
Wendy Auteri
La Nouvelle Gazette
Sambre et Meuse, 9 décembre 2016 p6

Une décision votée à l’unanimité par le Collège.

Lundi, le Collège Communal de Mettet a décidé à l'unanimité de retirer le Patrimoine des attributions de l’échevin Arnaud Maquille. Une décision qui fait suite aux récentes révélations de l’opposition au dernier conseil communal.
Arnaud Maquille (RC-MR) reste échevin mais ne pourra plus signer un seul bon de commande.

Le grand déballage sur les factures et les bons de commande à l’allure douteuse ne sera pas resté sans conséquence. Vivement critiqué par l’opposition lors du dernier conseil communal pour la façon dont il gère les marchés dans l’entité, Arnaud Maquille s’est vu retirer le portefeuille du Patrimoine par le Collège ce lundi. Une décision votée à l’unanimité.

« Nous avons fait une enquête sur ce qui avait été présenté. La Directrice générale a préparé un dossier qui nous a été présenté jeudi dernier. Nous l’avons analysé, nous en avons discuté et tiré les conclusions qui s’imposaient », explique Yves Delforge, le bourgmestre. C’est lui-même qui reprendra cette compétence.

Le mayeur avait mis trois propositions sur la table. Nous ne connaîtrons pas les deux autres, dans un souci de respect du huis clos du Collège.

« Arnaud ne s’occupera plus des ouvriers ni des entreprises qui font des travaux pour la commune. »

Le premier échevin ne signera plus un seul bon de commande.

Il conserve tout de même ses autres attributions, à savoir les Cultes, le P.C.D.R, l’Économie d’énergie, les Affaires économiques, l’Informatique et le Tourisme.

« Ne vous inquiétez pas, il aura encore de quoi s’occuper », rassure Yves Delforge.

Mais l’opposition n’interprète pas cette décision de la même manière.

« Ce que nous avons dit au dernier conseil n’était pas dénué de fondement vu les conséquences qui en découlent. Que lui reste-t-il, le pauvre homme ? Il est un peu déshabillé. Ce qui est un peu fou, c’est qu’il ait accepté. Va-t-il siéger avec ses collègues comme si de rien n’était ? C’est le premier échevin, et il se retrouve sans réelle attribution. Je suis étonné que cette légèreté-là règne », s’étonne le conseiller Robert Joly (ROPS).

Isabelle Doneux-Paindavaine (ROPS) rejoint l’avis de son collègue de la minorité.

« Je trouve ça fou. Il n’est plus en charge du Patrimoine. Il va coûter un salaire d’échevin sans en avoir les attributions. »

La conseillère, qui avait présenté le fameux PowerPoint lors du conseil, apprécie tout de même qu’une mesure ait été prise.

« Le bourgmestre a pris ses responsabilités et la directrice générale aussi. Je suis vraiment contente. »

La présentation a été filmée dans son intégralité et a été partagée sur le site du groupe ROPS. Au moment où nous rédigeons ces lignes, la vidéo a été vue 5.000 fois et partagée 96 fois.

Le prochain conseil communal se tiendra le lundi 19 décembre à 19 heures et promet d’être particulièrement intéressant.

« Ce ne sont que des mesurettes »

Pour le conseiller de l’opposition, Luc Vanderweyden (ROPS), la décision prise par le Collège est loin d’être suffisante.

« Ça me semble désuet par rapport aux infractions commises, qui sont flagrantes. Ce sont des mesurettes. » Rien de personnel envers Arnaud Maquille, tient-il à préciser. « Je n’ai rien contre la personne, mais contre la pratique et le système, je m’insurge. »

Le groupe ROPS ne compte pas s’arrêter là.

« Nous sommes prêts à ouvrir des dossiers et à y donner une suite.
Nous avons sorti la face visible de l’iceberg, et il reste l’iceberg à sortir. »

Commentaires

Portrait de de backer
Soumis par de backer le

« Nous sommes prêts à ouvrir des dossiers et à y donner une suite.
Nous avons sorti la face visible de l’iceberg, et il reste l’iceberg à sortir. »

Suis bien curieux de connaitre la suite !
C'est bien connu, plus on creuse ......