Tout va très bien, Madame la Marquise

1 mar 2013
Tout va très bien, tout va très bien,
Pourtant, il faut, il faut que l’on vous dise 
On déplore un tout petit rien,
Un incident, une bêtise
Le 12 mars dernier
On a une sacrée déneigeuse 
Qui a versé dans le fossé 
La faute, la faute à la poudreuse
Mais à part çà, Madame la Marquise 
Tout va très bien , tout va très bien
 
Tout va très bien, tout va très bien,
Pourtant, il faut, il faut que l’on vous dise 
Si l’engin culbute nuitamment
C’est parce que les lames, les lames  de déneigement
de caoutchouc sont dépourvues, et vlan !
Mais à part çà, Madame la Marquise 
Tout va très bien , tout va très bien
 
Tout va très bien, tout va très bien,
Pourtant, il faut, il faut que l’on vous dise 
Si l’caoutchouc manque 
C’est parce que, c’est parce qu’en banque
La commune tire la langue 
Mais à part çà, Madame la Marquise 
Tout va très bien , tout va très bien
 
Tout va très bien, tout va très bien,
Pourtant, il faut, il faut que l’on vous dise 
S’il n’y plus d’argent sur le compte
C’est qu’ la Tutelle, mon dieu que c’est une honte,
En peu de temps, pour la seconde  fois 
De casser la vente d’Hennevauche 
N’a d’autre choix, n’a d’autre choix
Mais à part çà, Madame la Marquise 
Tout va très bien , tout va très bien
 
C’est comme le schéma de structure 
Qui se casse bien la figure.
Mais comme le dit M. le Marquis
Tout va très bien, tout va très bien
C’est juste la faute, ô le bien vilain mot,
à l’administration et ses péquenots.
Mais à part çà, Madame la Marquise 
Tout va très bien , tout va très bien
 
Tout va très bien, tout va très bien,
Pourtant, il faut, il faut que l’on vous dise 
On déplore un tout petit rien,
Un incident, une bêtise
Le compte 2012 est en mali
C’est une première dans not’pays
D’un bon 500.000 euros, parbleu
Une broutille, une vétille 
Vous tracassez pas pour si peu
Mais à part çà, Madame la Marquise 
Tout va très bien , tout va très bien

 

Tags: