Robert JOLY

Robert Joly
Mandats: 

Echevin de l’administration générale et de la ruralité

  • Administration générale
  • Personnel
  • Informatique
  • Patrimoine (volet administratif des travaux et des voiries)
  • Economies d’énergie
  • Affaires économiques
  • Cultes et laïcité
  • Agriculture
  • Chasse et pêche
  • Eaux et forêts
Sièges: 

Délégué communal à l'AG de IDEFIN

Délégué communal à l'AG du BEP

Représentant communal au CLDR

Représentant communal suppléant à la CCATM

Rue de l’Estroit 37
Mettet
69 ans
Avocat, échevin sortant

Marié, deux enfants et trois petits-enfants 

Ancien membre du conseil de déontologie du PS de 2010 à 2016

Soutenant la démarche coopérative, je suis membre du conseil d'administration de la banque CRELAN

En politique depuis longtemps. Il s'agit d'un choix de vie opéré très tôt. Mes études, mon éducation m'ont imprégné de l'héritage occidental, de cette culture de la volonté qui n'accepte pas la soumission au destin. Une profonde conviction en l'égale dignité de chaque être humain me rend insupportable la détresse des autres. L'indifférence m'est inacceptable; elle me culpabiliserait c'est comme ça! J'ai donc fait le choix de l'engagement contre les injustices, de défendre les libertés, de promouvoir l'égalité. J'ai voulu être formé pour cela. Je suis cependant resté attentif à ce que la politique ne devienne pas mon métier; j'ai toujours continué à exercer ma profession; je ne serai donc jamais aux ordres ni dans une situation telle que la collecte de voix devienne indispensable au maintien d'un statut. Il m'est arrivé d'être passionné, parfois excessif car très exigeant. L'âge venant, je suis devenu plus tolérant, plus à l'écoute. J’ai beaucoup travaillé mais la vie m'a beaucoup donné. 

A la fin de ma vie active, je mets prioritairement ma formation, mon expérience, mes réseaux à la disposition de la population de notre commune. Je serai attentif, disponible, imaginatif, généreux mais aussi ferme pour assurer le respect mutuel, la sécurité et la qualité des services. La fierté de se dire habitant de Mettet sera au rendez-vous.

 

Puis-je vous inviter, enfin, à prendre connaissance de l'article soulignant les points importants du bilan de ces derniers mois en majorité? Ils sont le reflet de ce que nous sommes prêts à assumer ces 6 prochaines années...

Pourquoi trois petits points à la fin d’une phrase ?

Je propose deux interprétations possibles :

  • Ils laissent place à l’imagination du lecteur qui complète la phrase et font ainsi implicitement référence à ce qu’il sait déjà
  • Ils indiquent que la vie et l’action se poursuivent

Dans mon cas, les deux sont intriquées :

Les valeurs de ROPS, responsabilité, ouverture d’esprit, progrès, solidarité sont évidemment miennes ! Qui pourrait en douter ? J’ai tellement écrit, parlé, témoigné de cela.

Certes, je pourrais tenter de les décliner en rap mais, même si Jean Ferrat a dit qu’il twisterait les mots s’il fallait les twister, je ne m’y vois guère...

Si j’ai l’honneur d’être au collège,
à quelque poste que ce soit, je mettrai encore ma formation, mon expérience, mon tempérament, mes relations au service de la population pour relever les défis des charges du passé, de réaliser ce que je sais qui doit l’être et aussi de faire face à ce qui est imprévisible dans ce monde d’incertitudes.

Il y a déjà et il y aura beaucoup de travail...

Merci à celles et ceux qui m’ont toujours fait confiance et à celles et ceux que feront de même.

Robert Joly