Mettet Infos 05 - Culture et Enseignement

1 nov 2017
Portrait de Isabelle Doneux-Paindaveine
Isabelle Doneux...

Il y a quelques mois, j'ai accepté avec un grand plaisir de devenir échevine de notre belle entité de Mettet. Je prends en charge des secteurs essentiels : l'enseignement, la culture, le plan hp, les fêtes locales, le folklore et le tourisme. La joie que je ressens à l'idée d'accomplir cette mission ne me fait pas oublier l'ampleur du défi que je relève. 

Fidèle à mes convictions, je souhaite que ce mandat permette au plus grand nombre de s'épanouir. Je baserai mon action sur le professionnalisme du personnel communal et sur l'enthousiasme des acteurs culturels associatifs et touristiques. Ce défi, je conçois de m'y atteler avec l'aide des citoyennes et des citoyens car le tourisme et la culture, cela concerne tout le monde.

Le monde associatif de Mettet est déjà très riche en groupes culturels, que ce soit DLB on Stage, Bardaf!, les Semeurs de Culture, le Biesm'Art, le Fonds Félicien Rops à travers le château de Thozée, l’Amicale des Peintres, les chorales et fanfares... A ces acteurs clairement dédiés à la culture, j'ajouterai Mettet Godasses, les marcheurs folkloriques et tous ceux qui mettent en valeur notre patrimoine. Je veux que la culture dans notre commune soit le fruit du plus grand nombre et s'adresse à tous.

Trois axes pour la culture

L’objectif poursuivi est double:  il faut que la culture s'adresse à tous et que tous puissent y contribuer. Trois axes principaux soutiendront la politique culturelle à Mettet: une synergie renforcée entre les associations culturelles, le partenariat avec certaines manifestations et la Commune et enfin des activités communales propres.

1. Synergie

Il est essentiel d'offrir aux acteurs culturels la possibilité d'exprimer leurs idées et leurs expériences.  La Commune sera très attentive à tous ces commentaires. Les objectifs -à moyen terme- sont de fédérer les acteurs, d’inventorier les besoins, et d’élaborer un budget participatif. Dans un premier temps, il serait utile d’établir un calendrier des manifestations. Il est très important que cet agenda soit réalisé et distribué au plus tôt.

2. Partenariat

Dans de nombreux cas, la Commune pourrait être impliquée ou s'impliquer dans les manifestations réalisées par les citoyens. Par exemple: une pièce de théâtre organisée en soirée et dont les acteurs pourraient rencontrer les enfants à l'école durant l'après-midi. La puissance commune pourrait ainsi être mise à la disposition de l'enthousiasme citoyen, et réciproquement.

3. Des initiatives communales

La commune disposera également de projets culturels propres. Différents de l’offre mise en place par le tissu associatif local, ils devraient la compléter avec pour objectif la promotion des talents de la commune et l’accessibilité au plus grand nombre. Par exemple, en 2018, nous commémorerons la fin de la Grande Guerre. Les services communaux, parmi lesquels notre très active bibliothèque, seront impliqués dans la mise en place de cette célébration.

URGENT -- Le cadastre des opérateurs culturels

Pour mener à bien ces objectifs, il est nécessaire d'établir dès à présent un cadastre des opérateurs culturels dans l'entité. Bien sûr, l'Administration dispose des noms des associations qui demandent l'intervention de la Commune pour des ordonnances de police ou pour d'éventuels subsides. Toutefois d'autres initiatives culturelles se déroulent dans l’entité. La Commune aimerait pouvoir en dresser la liste la plus complète possible. Ce cadastre servira, notamment, à établir l'agenda des activités.

Les personnes concernées sont invitées à communiquer le nom de l'association, le nom d'une personne responsable et ses coordonnées, le but de l'association (en trois lignes) et l'agenda annuel des activités, avant le 15 novembre 2017, par email à marie-helene.thiry@mettet.be

ECOLES

L'échevine de l’enseignement est spécialement attentive au sort des écoles communales. Et c’est un grand plaisir de constater que les enfants de Maison Saint-Gérard ont pu entrer dans leur nouvelle école en septembre. Cependant  chaque réseau a sa raison d'être. Les différentes approches pédagogiques constituent une richesse qui doit être protégée. Ainsi la commune aidera les autres réseaux dans la mesure du possible. En tous les cas, il est évident, et le collège communal est intraitable sur ce point, que tous les enfants de notre entité sont égaux, qu'ils soient inscrits dans nos écoles ou pas. 

L’intégration de la culture dans les écoles va être renforcée prochainement. Deux projets sont d’ors et déjà en cours, l’un avec le Conservatoire Jean Lenain de Sambreville et l’autre avec notre dynamique bibliothèque.

LES CHIFFRES SCOLAIRES

Le début de l’année scolaire se traduit aussi en chiffres pour les autorités communales. Cette année, les écoles accueillent 631 élèves.

Bonne rentrée à tous les enfants !