Les citoyens sont à l’os

20 déc 2014
Pierre Wiame
L'Avenir
Basse-Sambre, 20 déc 2014, p7

En dé­pit de l’ari­di­té de chiffres par­fois ca­la­mi­teux, on s’est bien amu­sés, jeu­di soir, à Met­tet, grâce aux pe­tites phrases des uns et des autres.

Da­mien Floy­mont a par­lé d’un bud­get mon­té de guin­gois, de tra­vers donc, «qui est pile poil à l’équi­libre, avec le risque que les dé­penses aient été sous-es­ti­mées et que les re­cettes soient moins éle­vées que pré­vu, parce que les gens sont à l’os. Ouille ouille ouille…»

Kris­tien Va­lette, la nou­velle et sé­millante élue d’É­co­lo, n’a rien com­pris non plus à cet as­saut chif­fré: «Soyez plus clairs. Moi, je suis en­sei­gnante, mon point de re­père, c’est 100».

À l’ex­tra­or­di­naire, les pré­vi­sions de dé­penses s’élèvent à 5.040.222€. Pour faire quoi? 613 000€ se­ront in­ves­tis dans la ré­no­va­tion de l’école de Mai­son-St-Gé­rard (avec 368 000€ de sub­sides à la clef). Trois (sans doute très gros) vé­hi­cules se­ront ache­tés pour un mon­tant de 425 000€ alors que l’ins­tal­la­tion com­plète du ré­seau d’ali­men­ta­tion en eau, au cam­ping du Lac, coû­te­ra 150 000€ (sub­si­dié à 50%). Près de 500 000€ sont aus­si pré­vus pour des tra­vaux de ré­no­va­tion du hall des sports et de la pis­cine.

Kris­tien Va­lette (Éco­lo) n’a rien vu de très du­rable dans tout cela, évo­qué des dé­penses dis­pro­por­tion­nées (comme 156 000€ pour le foot de Met­tet, hors sub­sides) et elle l’a dit.

En­fin, le coût-vé­ri­té des dé­chets a sus­ci­té des com­men­taires. En cette ma­tière, Met­tet, grâce à la pou­belle à puce, est un bon élève. Leur trai­te­ment a coû­té 674 000€ en 2014. En dé­pit que les djo­bins sont de bons trieurs, il coû­te­ra en­core 703 000€ en 2015. Soit 3€ d’aug­men­ta­tion par mé­nage.

Mais la ma­jo­ri­té, à cause des mau­vais payeurs, table sur 104% du taux de cou­ver­ture pour être sûre d’avoir 100.