La Charte ROPS

2 aoû 2018
Portrait de Claude Palate
Claude Palate

L’engagement du groupe

Écouter, observer, apprendre et étudier, organiser et donc beaucoup travailler pour aider les citoyens, les protéger, améliorer leur cadre de vie, solutionner les problèmes et, mieux, anticiper leur apparition pour les éviter.

On ne se la coulera pas douce, cela n’a jamais été notre style.

On ne serrera pas les mains à la cantonade, on ne frappera pas sur l’épaule en promettant tout et finalement en ne faisant rien. Si on subit un reproche, on en analyse l’éventuel bien-fondé, et, si on a commis une petite erreur, on ne s’en disculpe pas en l’attribuant à d’autres.

Nous aurons à cœur de chercher le bonheur de nos concitoyens, dans le respect de la loi et en écartant toute attitude de racolage.

Conscient de représenter la population, chaque élu d’entre nous veillera en toute circonstance à respecter la dignité de la fonction, fier et reconnaissant de pouvoir l’exercer.

Chacun de nous, élu, évitera de participer à une décision susceptible de faire peser sur lui un soupçon de partialité. Il respectera scrupuleusement l’honneur des personnes et le secret des débats confidentiels. Il fera preuve de loyauté et de franchise à l’égard de tout allié dans l’hypothèse d’une coalition.

Soucieux de ne pas galvauder l’argent public, nous ne le dépenserons que pour la satisfaction des besoins de la population et nous programmerons les investissements en fonction de leur nécessité.

Nous n’avons pas de temps à perdre en futilités, nous devons le consacrer à travailler efficacement.

Nous ne cesserons d’expliquer.
Nous nous efforcerons de convaincre, de mobiliser, d’unir, d’entraîner dans des projets communs.

Nous serons justes : citoyens, villages et hameaux seront considérés de façon identique.
 Il n’y aura ni privilège ni préférence.

En septembre 2012 déjà, Robert Joly décrivait ce qu’on appelle aujourd’hui la gouvernance. Avant, on parlait plutôt d’éthique ou de comportement...

« Le recherche du bien-être collectif ne s’identifie pas en la satisfaction de tous les intérêts particuliers, ce serait trop facile...

Contrarier des intérêts particuliers, répondre défavorablement à des demandes, au nom de la loi ou de l’intérêt général, s’impose parfois en politique.

Il s’agit de moments pénibles où il faut plus particulièrement expliquer et tenter de convaincre alors qu’il n’est nul besoin de discourir dans le cas contraire.

Eduquer au sens du politique, persuader de la nécessité de dépasser les égoïsmes, restera une tâche à assumer quotidiennement.

Ne jamais oublier que l’argent utilisé nous est confié par nos concitoyens, ce qui implique l’interdiction de le gaspiller et notamment à des fins électoralistes car adopter ainsi un tel comportement favorisant le clientélisme constitue une forme d’aliénation du citoyen. »

L’engagement dans le groupe

La campagne électorale

S’engager en politique n’est pas chose simple, même au niveau communal. Il faut vaincre le regard des autres, de ses amis, et parfois même de sa propre famille, et puis quand on a fait le pas, on se demande parfois dans quel monde on a atterri... Et on se demande comment se comporter dans telle ou telle situation. Car tout est nouveau, les mots, les acronymes, les règles, les problèmes qu’on voit soudain sous un angle nouveau...

Chez ROPS nous ne voulons pas que nos candidats se retrouvent dans des situations difficiles, parce qu’ils ne les avaient pas imaginées ou parce qu’ils ne savaient tout simplement pas ce qu’il fallait faire. Ou dire. Ou ne pas dire. Ou ne pas faire.

Durant la campagne, nous ferons bloc. Nous ne voulons pas de candidats qui mènent leur propre campagne en marge des autres. Nous nous soutiendrons mutuellement plutôt que nous opposer ou nous faire une concurrence stérile. Nous irons si possible rencontrer l’électeur à deux ou trois, histoire de montrer de manière éclatante notre solidarité.

Nous éviterons les polémiques inutiles avec des candidats d’autres listes, et ne répondrons pas de manière agressive à d’éventuelles provocations, même s’il est parfois difficile d’y résister ! Il y a toujours moyen de s’en sortir de manière élégante et non agressive, même et surtout sur les réseaux sociaux.

Après les élections ?

Et si tu es élu, ce que nous souhaitons tous, tu auras bénéficié durant la campagne électorale de la sympathie engrangée par tes prédécesseurs depuis quelques mandatures ainsi que de la petite épargne constituée par les élus de la mandature précédente, qui y sont allés, mois après mois, de leur contribution financière personnelle. Celle-ci est basée, et c’est tout naturel, sur les émoluments et montants des jetons de présence dans les diverses assemblées où les élus siègent.

Pour les conseillers communaux ou du CPAS et pour les autres mandats rémunérés, il s’agissait d’un jeton de présence par année civile. Pour les échevins et bourgmestre, c’était une contribution de 10% du défraiement annuel brut.

Nous te demandons de t’engager à souscrire à cette obligation qui assurera la pérennité de notre engagement commun. La solidarité a toujours joué, et il n’y a pas de raison qu’elle s’arrête.

Si un jour tes opinions devaient t’éloigner de ROPS alors que tu es élu et titulaire de mandats, nous te demandons de démissionner de tout et de rendre ces mandats à la Liste pour qu’un autre puisse continuer de défendre nos idées et ainsi de respecter le choix des électeurs.

Pour terminer, réfléchis à ces quelques mots écrits par Robert Joly en septembre 2012, avant de t’engager en signant cette charte.

« On ne peut pas faire de la politique seul.

C’est une œuvre collective.

Sans les autres, sans ceux qui figurent sur la liste et qui éventuellement ne sont pas élus, sans la collaboration de militants, on est absolument rien.

L’humilité s’impose.

Entre nous, la libre expression est de mise, elle est souhaitée, encouragée.

L’imagination et l’initiative ne peuvent être étouffées, ce sera tout le contraire.

L’efficacité impose cependant une discipline démocratiquement exercée.

Entre nous on vote et ensuite, il est indispensable que le vote soit respecté.

A l’aube de notre longue marche vers le succès souhaité, outre la loyauté, je te demande de souscrire aux engagements ci-dessus. »


Annexes: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.