Cherche désespérément un conducteur de travaux…

5 sep 2017
Wendy Auteri
La Nouvelle Gazette
Sambre et Meuse, 5 sept 2017

Le groupe d’opposition RC-MR a fait ajouter deux points à l’ordre du jour du conseil communal de Mettet, jeudi soir. Arnaud Maquille a reproché au bourgmestre de donner des ordres directs au personnel communal.

« Il nous revient que régulièrement et en l’absence du contrôleur des travaux voirie/environnement, le bourgmestre se substitue à la dite Administration et donne des ordres directs au personnel communal », a lancé Arnaud Maquille à la fin du conseil communal jeudi soir. Une pratique contraire au code de la démocratie locale et de la décentralisation.

« Je ne fais, moi, aucun bon de commande »

À cette accusation grave, le mayeur a rétorqué au conseiller libéral : « Je suis amusé par ta demande, sachant comment tu as fonctionné », faisant référence aux pratiques dénoncées lors du conseil de novembre 2016, et qui ont valu à Arnaud Maquille de perdre ses attributions…

à la recherche d’un conducteur des travaux

« Je ne fais, moi, aucun bon de commande. Tout se fait tout à fait dans l’ordre. Moi je sers de relais. Toi, tu t’es promené pendant des années avec ton carnet de bons de commande. Je n’ai pas de leçon à recevoir de ta part ! », a poursuivi Yves Delforge, tentant sans doute de rafraîchir la mémoire à son ex-allié.

Il a expliqué sa présence le matin auprès des ouvriers communaux comme suit.

« L’appel à recrutement pour le remplacement du conducteur de travaux n’a rien donné. Je sers de relais entre le Collège et les ouvriers.
Et je me fais aider par le service technique provincial et par l’INASEP. Un deuxième appel à candidature va être lancé pour un poste de D9, plus attractif, et non plus de D7 », a-t-il conclu.