De l’eau au moulin du patrimoine

28 mai 2016
Bruno MALTER
L'Avenir
samedi 28 mai 2016

Dans un point supplémentaire, le conseiller ROPS Robert Joly a plaidé pour la sauvegarde du vieux moulin et du pont romain de Scry.

Discret et bucolique à souhait, le lieu abrite parfois des amours secrètes. Il se niche au creux d’un bois, le long d’une petite voirie agricole, dont les méandres se perdent ensuite dans les champs.

Au fond d’une vallée humide, se dresse un bien curieux ouvrage. A Mettet, on parle du «pont romain ». L’est-il vraiment? Les avis divergent, mais il a le mérite d’exister et d’avoir plutôt bien résisté aux affres du temps.

Mais Robert Joly, en digne représentant du patrimoine humain local, s’inquiète du sort de ces vieilles pierres, comme il se préoccupe de l’état de son auguste voisin, le moulin de Scry, perché sur une ligne de crête, à proximité de la route qui relie Mettet à Biesme.

Le conseiller Rops l’avoue lui-même: l’âge venant, son attention s’aiguise de plus en plus à la vue du vieux patrimoine local.

Il a pris sa plus belle plume pour solliciter un point supplémentaire, en marge du conseil communal de ce jeudi soir. Son but? Éveiller les consciences avant que le temps ne fasse son œuvre et n’efface davantage ces vestiges du passé.

«Certains disent que le pont était en réalité une tête d’aqueduc qui alimentait la villa dite de Bauselenne, qui fut fouillée puis rebouchée, explique-t-il. D’autres affirment qu’il s’agit d’une construction plus récente qui permettait à la châtelaine du château de Scry de se rendre sur ses terres. Ma conviction est que cela remonter à la période gallo-romaine. »

Quoi qu’il en soit, Robert Joly aimerait que les services communaux dressent un premier état des lieux de ce patrimoine, de même que du vieux moulin de Scry, qui daterait de 1760 environ.

Un premier état des lieux

Sa proposition recueille une large adhésion dans les rangs de la majorité, même si l’échevin Jacques Ruth rappelle qu’au temps du bourgmestre Wauthy, des démarches avaient tourné court pour le moulin. Son propriétaire avait menacé de faire passer un bull si la Commune se piquait de le faire classer. Mais les ans ont passé et le moulin a changé de main.

Pour Robert Joly, un premier état des lieux pourrait nourrir un dossier à remettre au ministre compétent, à savoir Maxime Prévot. «On le sait attentif aux intérêts namurois, autant en profiter. »

Fabien Dethier tempère l’enthousiasme naissant. Le budget «patrimoine » de la Région est très limité, et certains projets mammouths, comme la restauration de la cathédrale de Tournai absorbent une bonne partie des crédits disponibles. Il arrive même que la Région finisse par déclasser des biens.

Pourquoi ne pas également solliciter la collaboration d’une association comme l’ASBL Qualité Village Wallonie?

Les bonnes volontés sont présentes autour de la table. Reste à les rassembler pour faire progresser la cause du patrimoine local, en dehors de toute considération partisane.

Tags: 

Commentaires

Portrait de Saucin Yves
Soumis par Saucin Yves le

Bonjour, on en est actuellement le projet de sauvegarde de ce patrimoine de Scry ?